About this Recording
8.570544 - Bass Trombone and Wind Band Music - NAULAIS, J. / LYS, M. / EWAZEN, E. / STECKAR, M. (Y. Bauer, Musique de l'Air, Kesmaecker)
English  French 

Musique pour trombone basse et ensemble de vents
Jérôme Naulais (né en 1951): Etoile des profondeurs • Marc Lys (né en 1963): Vertiges
Eric Ewazen (né en 1954): Concerto pour trombone basse
Marc Steckar (né en 1935): Deux marches d’écart

 

Le trombone basse est un instrument d’orchestre qui ne compte que très peu d’oeuvres pour soliste. Afin de faire découvrir son timbre noble et ses possibilités immenses, j’ai obtenu l’aide de la fédération musicale du Nord pas de Calais pour contribuer au développement de son répertoire.

De style différent, Marc Lys, Jérôme Naulais et Marc Steckar ont spontanément accepté de m’écrire une pièce. Quant à Eric Ewazen j’ai eu le bonheur de le rencontrer en France lorsque j’ai joué son concerto avec l’Orchestre National de Lille. Voici leurs notes.

Yves Bauer

---

 

Vertiges

Vertiges, concerto en forme de thème et variations pour trombone basse solo et grand orchestre d’harmonie comporte neuf séquences successives. Leur titre décrit parfaitement les différentes ambiances de l’oeuvre : Possession – Pulsions – Poursuite – Vaudou – Incantatoire, sensuel et lyrique – Possession 2 – Rumba – Bossa groove – Samba. L’orchestration, complète et détaillée, met notamment en évidence la clarinette basse et l’ensemble des percussions. Il existe également une version de ce concerto pour trombone ténor solo ainsi qu’une adaptation en trio pour soliste, piano et percussions. Yves Bauer est le dédicataire de Vertiges.

- Marc Lys


Concerto pour trombone basse

Le Concerto pour trombone basse et ensemble de vents fut d’abord une sonate pour trombone basse soliste (ou tuba) et piano. On me passa alors une commande pour transformer cet ouvrage en un concerto devant faire office de morceau d’examen pour les élèves de la section de cuivres graves de la Juilliard School. Ce travail fut achevé durant l’été 1997, et la version orchestrale fut créée par Stefan Sanders, le lauréat du concours de trombone basse. Virginia Allen, une amie proche qui enseigne la direction d’orchestre à Juilliard, arrangea ensuite le concerto pour trombone basse (ou tuba) et ensemble de vents ; cet arrangement fut interprété par la Fanfare de l’Armée à Washington et par la Fanfare de l’USMA à West Point. Je suis profondément reconnaissant envers Yves Bauer pour sa magnifique interprétation de ma musique et pour avoir enregistré mon concerto avec l’excellente Fanfare de l’Armée de l’Air française. Ils donnent une lecture électrisante de mon oeuvre !

Les trois mouvements de l’ouvrage couvrent une ample variété de gestes et de coloris musicaux. Le premier mouvement, en forme-sonate Allegro traditionnelle, est tour à tour espiègle, lyrique et dynamique, le soliste introduisant les motifs principaux que se renvoient ensuite le trombone basse et l’ensemble de vents. Le second mouvement est songeur et mélancolique, mais également assez paisible, le soliste chantant ses lignes mélodiques au-dessus d’un accompagnement retentissant de l’ensemble de vents. Le troisième mouvement déborde de vie et d’énergie, il est assez virtuose avec des rythmes éclatants, des gestes musicaux souvent agressifs et des lignes solistes dramatiques menant à une cadence monumentale et à un finale héroïque.

- Eric Ewazen


Etoile des profondeurs

Etoile des profondeurs, écrit en forme de concerto, c’est à dire 3 mouvements bien distincts, montre ici toutes les richesses sonores de cet instrument ‘profond’ qu’est le trombone basse. Le style musical est proche du jazz et de la variété sans toutefois oublier que l’ecriture est très virtuose notamment dans le 3ème mouvement doublé de sa cadence.

- Jérôme Naulais


Deux marches d’écart

Le titre Deux Marches d’écart est un jeu de mots avec mon nom, qui me rappelle l’époque ou je jouais en bigband à 2 rangs du soliste. Je pense avoir utilisé la belle tessiture du trombone basse. Ce beau grave qui devrait plus souvent venir embellir le son global des harmonies.

- Marc Steckar


Close the window