Classical Music Home

The World's Leading Classical Music Group

Email Password  
Not a subscriber yet?
Keyword Search
in
 
 Classical Music Home > Naxos Album Reviews

Album Reviews



 
See latest reviews of other albums...

Simon Corley
ConcertoNet.com, September 2012

Après Hanson puis Copland et Creston, Naxos poursuit la réédition des enregistrements effectués dans les années 1990 pour Delos par Gerard Schwarz et son Orchestre symphonique de Seattle: initiative opportune, particulièrement ce côté-ci de l’Atlantique, où, hormis Bernstein, Carter et Copland, la connaissance des grands symphonistes américains se limite, dans le meilleur des cas, à une liste de noms (Diamond, Harris, Hovhaness, Piston, Rorem, Schuman, Sessions…). Voici par exemple deux des neuf Symphonies de Peter Mennin (1923–1983), d’ascendance italienne, directeur du Conservatoire Peabody à Baltimore (1958–1962) puis successeur de Schuman à la tête de la Juilliard School de 1962 à sa mort. Sa biographie suggère un compositeur officiel et académique; de fait, sa musique ne révèle certes pas une personnalité d’une originalité ou d’un modernisme extravagants, ni même les grands espaces naturels ou urbains que certains de ses compatriotes évoquent de manière si caractéristique, et c’est tout au plus dans son caractère parfois brillant ou conquérant qu’on lui trouvera peut-être un caractère «américain». Mais les trois mouvements classiques de la Troisième (1946), la première qu’il ait décidé de maintenir à son catalogue, constituent un remarquable aboutissement pour un étudiant de 23 ans: vigoureuse, d’un bel élan, elle avait déjà été gravée par Mitropoulos (Columbia). La Septième (1963) fut créée par Szell à Cleveland et enregistrée par Martinon (RCA); sous-titrée «Variation-Symphony», elle se présente d’un seul tenant mais ne procède pas selon le principe du thème et variations: toute la partition, dans laquelle on peut déceler une traditionnelle structure en quatre mouvements, est imprégnée par un motif exposé d’emblée par les cordes graves; le langage ne s’est pas radicalisé, mais il est devenu plus sombre et tendu, rude et puissant, culminant dans une magnifique péroraison. Enfin, les onze minutes du Concertato (1952) offrent encore une belle page orchestrale: intitulé Moby Dick et bien qu’inspiré par un projet d’opéra fondé sur le roman de Melville, il ne s’emploie pas à en décrire des scènes mais simplement à en «dépeindre [l’]impact émotionnel comme un tout» (8.559718). © 2012 ConcertoNet.com






Famous Composers Quick Link:
Bach | Beethoven | Chopin | Dowland | Handel | Haydn | Mozart | Glazunov | Schumann | R Strauss | Vivaldi
8:13:59 AM, 20 April 2014
All Naxos Historical, Naxos Classical Archives, Naxos Jazz, Folk and Rock Legends and Naxos Nostalgia titles are not available in the United States and some titles may not be available in Australia and Singapore because these countries have copyright laws that provide or may provide for terms of protection for sound recordings that differ from the rest of the world.
Copyright © 2014 Naxos Digital Services Ltd. All rights reserved.     Terms of Use     Privacy Policy
-208-
Classical Music Home
NOTICE: This site was unavailable for several hours on Saturday, June 25th 2011 due to some unexpected but essential maintenance work. We apologize for any inconvenience.