Classical Music Home

The World's Leading Classical Music Group

Email Password  
Not a subscriber yet?
Keyword Search
in
 
 Classical Music Home > Naxos Album Reviews

Album Reviews



 
See latest reviews of other albums...

Véronique Robert
L’actualité, August 2009

Cette œuvre belle et obsédante du compositeur polonais, sur la résur­rection du Christ, est magnifiquement interprétée par un spécialiste de ce réper­toire, Antoni Wit. Les solistes, les chœurs et l’orchestre ne nous sont pas fami­liers, et c’est dommage, car ils sont de pre­mier ordre. Aller­giques aux expériences intenses s’abstenir.




Sylvain Dupuis
ResMusica.com, July 2009

Le toujours prolifique et stakhanoviste label Naxos poursuit, avec célérité et efficacité, son anthologie dédiée à l’art du compositeur polonais Krzysztof Penderecki, figure éminemment majeure de la scène musicale actuelle. Ce volume est intégralement centré sur l’imposant Utrenja. Après la Passion selon Saint Luc et le Requiem polonais, cette vaste partition s’inscrit comme un chef d’œuvre de la musique vocale polonaise.

Cette pièce est à remettre dans le contexte des années 1960. En 1962, le compositeur ose un Stabat Mater qui entre en conflit frontal avec ses précédentes réalisations qui tendaient vers l’avant-garde radicale et sans compromis. Cette partition, renouant avec un esprit traditionnel provoqua l’ire des ultra-modernistes. C’était également la première composition polonaise à reprendre un sujet religieux après l’avènement du régime communiste en Pologne (lire l’entretien avec le compositeur paru en 2006). Suite à cette expérience positive, le compositeur poursuivit l’exploration des thèmes religieux et choraux avec l’imposante Passion selon Saint Luc (1964) et avec Utrenja en deux parties (1970 et 1971). Ces deux partitions sont envisagées comme un ensemble.

Utrenja est inspirée de la liturgie orthodoxe. Créée en 1970, la première partie, intitulée « La mise au tombeau » nécessite un effectif choral et instrumental gigantesque : 5 solistes vocaux, deux chœurs et un orchestre renforcé d’imposantes sections de cuivres et de percussions. La seconde partie, nommée « La résurrection du Christ » fut donnée en première audition en 1971. Considérée comme un seul ensemble, Utrenja impressionne et intimide par sa force dramatique qui résulte de l’imposante masse vocale et instrumentale. L’orchestration, très abrupte et saillante, renforce cette impression de souffrance et de lamentation. Longue de près d’une heure vingt, cette pièce aux couleurs sombres fait l’effet d’un tableau de Francis Bacon lacéré par un Lucio Fontana : les parties à capella, torturées et angoissées, sont interrompues par des tuttis d’orchestre puissants et violents que déchainent des percussions.

Antoni Wit et ses troupes de Varsovie tendent l’arc à l’extrême pour emporter cette fresque spirituelle et incandescente en un torrent de magma en fusion. La prise de son Naxos est précise et dynamique. Il faut tout de même noter un service éditorial frugal avec une notice de présentation exclusivement anglophone qui fait l’impasse sur le texte chanté. Un très beau disque pourtant.






Famous Composers Quick Link:
Bach | Beethoven | Chopin | Dowland | Handel | Haydn | Mozart | Glazunov | Schumann | R Strauss | Vivaldi
12:24:41 AM, 22 September 2014
All Naxos Historical, Naxos Classical Archives, Naxos Jazz, Folk and Rock Legends and Naxos Nostalgia titles are not available in the United States and some titles may not be available in Australia and Singapore because these countries have copyright laws that provide or may provide for terms of protection for sound recordings that differ from the rest of the world.
Copyright © 2014 Naxos Digital Services Ltd. All rights reserved.     Terms of Use     Privacy Policy
-212-
Classical Music Home
NOTICE: This site was unavailable for several hours on Saturday, June 25th 2011 due to some unexpected but essential maintenance work. We apologize for any inconvenience.