Classical Music Home

Welcome to Naxos Records

Email Password  
Not a subscriber yet?  
Keyword Search
 in   
 Classical Music Home > Naxos Album Reviews

Album Reviews



 
See latest reviews of other albums...


Pierre Schwickerath
Pizzicato, April 2012

Le Minnesang ou Chant d’amour, connaît son âge d’or du 13e au 14e siècle en Allemagne. Très codifié, il était destiné à donner de l’amour une image idéalisée, prônant le respect de la femme, tout en chantant la plupart du temps, l’amour impossible, l’amour que l’on ne peut consommer, de sorte que les amants respectifs se consument le plus souvent dans l’ardeur d’un amour platonique.

Cet amour platonique, chanté par les maîtres chanteurs tel que Heinrich von Meißen, dit ‘Frauenlob’, Hartmann von Aue ou encore Wolfram von Eschenbach, trouva d’ailleurs aussi son pendant dans la littérature chrétienne décrivant les relations que l’homme peut avoir avec Dieu et tous les saints, et plus particulièrement avec la Vierge.

Dans ce contexte, Neidhart (c. 1185-c.1240) fait plutôt figure de rebelle. Alors que ses collègues s’évertuent à mettre en scène la noblesse, lui met l’homme et la femme du peuple au centre de ses récits. Contrairement aux canons fixés, Neidhart truffe ses ballades de toutes sortes de descriptions plus ou moins crues et charnelles au détriment du beau langage idéalisé. L’Ensemble Leones redonne vie à ces chefs-d’oeuvre presque millénaires et nous donne un aperçu saisissant de ce que furent les joutes poétiques et musicales dans les châteaux-forts de l’Allemagne médiévale. © 2012 Pizzicato





Naxos Records, a member of the Naxos Music Group