Classical Music Home

Welcome to Naxos Records

Email Password  
Not a subscriber yet?  
Keyword Search
 in   
 Classical Music Home > Naxos Album Reviews

Album Reviews



 
See latest reviews of other albums...

Christine Labroche
ConcertoNet.com, April 2012

Dès l’Allegro con anima, s’imposent à l’oreille la richesse de la partie de piano et la belle respiration des thèmes mélodiques confiés au violon, deux constantes de l’œuvre. Le deuxième mouvement, plus nostalgique, est un inventif développement d’un air traditionnel à peine dévoilé, le troisième plus vivement rythmé, fougueux et emporté, le violon souvent l’ornementation captivante d’un piano fluide et volontaire. Plus développée, plus aventureuse, l’œuvre, d’une ambiguïté tonale bien assumée, maintient néanmoins certaines caractéristiques de la précédente, l’élan du lumineux premier mouvement s’épanouissant à l’aise, celui du deuxième marqué par le rythme soutenu à la sicilienne et par une lumière plus voilée. Sans doute le plus original, le plus ardu des trois, certainement le plus brillant, le Finale, aux climats sans cesse changeants, passe d’une sombre retenue à un essor vital aux rythmes effrénés qui exige beaucoup des musiciens. La complicité qui existe entre le violoniste anglais et le pianiste hongrois le sert bien, leur maîtrise et leur complémentarité essentielles en général à la renaissance et à la mise en valeur de ces deux partitions d’une force d’âme tout à fait respectable.

En complément du programme viennent trois pièces…Elles illustrent la constance esthétique de Goossens, celle-ci néanmoins croissant en intensité. Sa première œuvre pour violon (ou violoncelle) et piano, la charmante miniature, Old Chinese Folk-song, n’annonce pas encore le drame qui sous-tend le Poème lyrique, mais celui-ci en garde la finesse de structure, la respiration ample et la clarté limpide.

Un ensemble qui a suscité l’intérêt de violonistes aussi célèbres se doit de ne pas laisser indifférent. Les deux instrumentistes, très actifs outre-Manche, interprètent cette intégrale avec conviction, lyrisme et efficacité, le violon de Robert Gibbs plein de caractère, les doigts de Gusztáv Fenyö d’une fougue agile. L’enregistrement bénéficie d’une prise de son claire et équilibrée, à l’acoustique longue. Le résultat est tout à fait plaisant. © 2012 ConcertoNet.com Read complete review





Naxos Records, a member of the Naxos Music Group