Classical Music Home

The World's Leading Classical Music Group

Email Password  
Not a subscriber yet?
Keyword Search
in
 
 Classical Music Home > Naxos Album Reviews

Album Reviews



 
See latest reviews of other albums...

Simon Corley
ConcertoNet.com, September 2012

Poursuivant chez Naxos leur exploration de l’œuvre symphonique de Reinhard Schwarz-Schilling (1904–1985), José Serebrier et la Staatskapelle de Weimar parviendront-ils à faire en sorte que le nom du compositeur allemand soit désormais connu autant grâce à lui qu’à son fils, Christian, ministre des postes et télécommunications sous Helmut Kohl puis médiateur et haut représentant international en Bosnie? Elève de Heinrich Kaminski, il enseigna à son tour à l’Académie de musique de Berlin; inquiété par la Gestapo durant la guerre, il échappa cependant à un sort tragique grâce aux faux papiers dont put bénéficier son épouse juive polonaise, la pianiste Dusza von Hakrid. Après un premier volume principalement consacré à ses deux Symphonies, le deuxième débute par la Partita (1935), sa première œuvre orchestrale, défendue notamment par Jochum et Keilberth; assez composite, elle évoque néanmoins clairement l’ère baroque tant par son effectif relativement restreint (incluant un trio à cordes en concertino solo) que par le contrepoint puissant et solennel qui caractérise ses quatre mouvements, hormis toutefois une spirituelle «Danse». Elle aussi d’esprit plus léger, la brève Polonaise (1936), plaisamment poivrée, a été écrite pour l’un des plus anciens festivals allemands, celui de Bad Pyrmont (Basse-Saxe): elle n’avait pas été rejouée depuis sa création, Schwarz-Schilling n’en étant pas satisfait et se refusant à la publier. Assez peu au goût du jour dans l’Allemagne de Darmstadt et Donaueschingen, il n’en demeure pas moins interprété par les plus grands: son Concerto pour violon (1953/1966) est ainsi créé par Keilberth et la Philharmonie de Berlin avec Siegfried Borries, puis repris notamment par un autre Konzertmeister, Leon Spierer, qui établit la version définitive de la cadence du premier mouvement. C’est ici Kiril Troussov qui défend sans faillir une partie soliste intense et exigeante, face à un orchestre plus austère. Si le schéma en trois mouvements (mais à la structure interne sui generis) reste traditionnel, le langage s’est quelque peu assombri, fidèle à la tonalité mais, de l’aveu même du compositeur, pas nécessairement d’un abord facile pour autant: ce néoclassicisme profond et sans complaisance ne se refuse cependant pas à une émotion à la fois digne et poignante («Aria» centrale) et, ne serait-ce qu’à ce titre, mérite d’être redécouvert (8.572801). © 2012 ConcertoNet.com






Famous Composers Quick Link:
Bach | Beethoven | Chopin | Dowland | Handel | Haydn | Mozart | Glazunov | Schumann | R Strauss | Vivaldi
4:26:59 AM, 17 April 2014
All Naxos Historical, Naxos Classical Archives, Naxos Jazz, Folk and Rock Legends and Naxos Nostalgia titles are not available in the United States and some titles may not be available in Australia and Singapore because these countries have copyright laws that provide or may provide for terms of protection for sound recordings that differ from the rest of the world.
Copyright © 2014 Naxos Digital Services Ltd. All rights reserved.     Terms of Use     Privacy Policy
-208-
Classical Music Home
NOTICE: This site was unavailable for several hours on Saturday, June 25th 2011 due to some unexpected but essential maintenance work. We apologize for any inconvenience.