Classical Music Home

The World's Leading Classical Music Group

Email Password  
Not a subscriber yet?
Keyword Search
in
 
 Classical Music Home > Naxos Album Reviews

Album Reviews



 
See latest reviews of other albums...


Jacques Bonnaure
Classica, April 2014

View PDF  



Nicolas Mesnier-Nature
ResMusica.com, March 2014

Que la musique d’Albert Roussel soit largement ignorée, c’est un fait indéniable. Une petite partie de sa musique pour orchestre rappelle quelques souvenirs évanescents, dont peut-être encore le Festin de l’araignée, au titre si curieux. Ce ne sont pas pourtant les enregistrements qui manquent, qui, sans être abondants, imposent leur présence et leur qualité à qui veut bien s’arrêter dessus.

Il en va de même pour l’oeuvre pour piano, encore davantage au purgatoire. Heureusement, ces dernières années voient une timide résurgence d’artistes qui portent un nouvel intérêt à ce grand compositeur français extrêmement créatif et personnel. Tout comme bien d’autres de ses compatriotes, Roussel a créé une musique pour piano peu abondante mais de qualité remarquable. Le programme que l’on trouvera dans cet enregistrement n’a pas de logique chronologique. L’auditeur sera donc plongé dans cet univers sonore en touchant à toutes les périodes créatrices développées durant sa vie, ce qui en soi n’est pas pour déplaire. 

Tout est-il essentiel dans la musique pour piano d’Albert Roussel ? Si l’on précise que son opus 1 « Des heures passent » (qui ne figure pas dans ce volume) a été écrit vers 30 ans et justement pour le clavier, alors on prendra conscience de l’importance qu’il faut accorder à cette partie de sa production dont la majorité des numéros datent d’avant la Première Guerre Mondiale.

Les amateurs d’inédits seront ravis d’entendre pour la première fois ici la version pianistique du Marchand de sable qui passe, musique de scène d’orchestre écrite en 1908. Dans les très grands titres ici présents, on trouvera la Sonatine qui n’a rien à envier à celle de Ravel, l’extraordinaire Doute, révélateur des interrogations post-traumatiques du conflit 14-18, autant humaines que musicales ; le non moins sombre Accueil des Muses, tombeau à la mémoire de Debussy ; les Prélude et Fugue et Trois pièces rendent quant à eux un hommage tardif à la musique de Bach, dans la veine classicisante finale.

Jean-Pierre Armengaud, pianiste attaché à la musique française, avait déjà réalisé une première intégrale Roussel, dont une partie des titres figurent de nouveau dans cet enregistrement, une autre semblant avoir été recaptés. Dans l’ensemble, on peut dire que son style tend vers une rigueur et une stabilité qui sont une manière d’apprendre son Roussel. Une lecture plutôt dans la verticale, dans le sens de ce que l’on attend, ce qui suppose un aspect à peine prévisible, a contrario de la récente sortie d’Emanuele Torquati, installé quant à lui dans une autre logique, bien plus instable, poétique et excitante. Un poids dans le geste, dans les phrasés, une métrique imperturbable ne gêneront pourtant pas notre admiration à l’écoute du pianiste français et de cette musique très personnelle dont on ne peut guère identifier une influence évidente des grands contemporains Ravel et Debussy.

Malgré des bruits de gorges et de respirations constants et quelque peu gênants, on assurera un très bon accueil à ce début d’intégrale comme sait si bien les mener ce label décidément un des plus intéressants du moment au niveau des découvertes artistiques. En attendant Les Rustiques et la Suite en fa#, pages considérables et extraordinaires, qui viendront dans le second volume que nous attendons avec impatience. © 2014 ResMusica.com



Patrice Imbaud
L’éducation musicale, March 2014

Voici, avec ce disque, une magnifique occasion de se familiariser avec la musique pour piano solo d’Albert Roussel. Un enregistrement qui constitue le premier volet d’une intégrale en 3 disques que le pianiste français a décidé de consacrer à ce corpus peu connu du compositeur, dont on connait plus les œuvres symphoniques, dont le Festin de laraignée, au demeurant publiées également par le même label. Un disque particulièrement intéressant qui donne à entendre une musique s’inscrivant entre tradition et modernité, et une intégrale qui, permettra d’apprécier toute l’évolution compositionnelle d’Albert Roussel, d’un romantisme teinté de wagnérisme et d’impressionnisme, à un néo modernisme, peut-être plus soucieux de la forme. Des compositions variées comme La Sonatine, Op. 16(1912), Le Marchand de sable qui passe, inédit dans cette version pour piano solo, datant de 1908, musique de scène, empreinte d’espérance et de nostalgie, composée pour un conte symboliste de Georges Jean Aubry, Trois Pièces, Op. 49 (1933), plus tardives, aux accents jazzy, Prélude et Fugue, Op. 46 (1934 et 1932), dernière œuvre de Roussel dédiée au piano, Doute (1919), Petit Canon Perpétuel (1912), lAccueil des Muses (1920), Segovia (1925) et Conte à la poupée (1904). Une interprétation qui ne souffre aucune critique, témoignant de la grande affinité de Jean-Pierre Armengaud pour la musique française ; ce qu'on avait apprécié dans ses enregistrements précédents de Debussy, Satie, Poulenc entre autres…Un disque à ne pas manquer. Suite de l’intégrale Roussel, courant 2014 ! © 2014 L’éducation musicale




François Laurent
Diapason
View PDF  





Famous Composers Quick Link:
Bach | Beethoven | Chopin | Dowland | Handel | Haydn | Mozart | Glazunov | Schumann | R Strauss | Vivaldi
4:43:33 PM, 30 July 2014
All Naxos Historical, Naxos Classical Archives, Naxos Jazz, Folk and Rock Legends and Naxos Nostalgia titles are not available in the United States and some titles may not be available in Australia and Singapore because these countries have copyright laws that provide or may provide for terms of protection for sound recordings that differ from the rest of the world.
Copyright © 2014 Naxos Digital Services Ltd. All rights reserved.     Terms of Use     Privacy Policy
-208-
Classical Music Home
NOTICE: This site was unavailable for several hours on Saturday, June 25th 2011 due to some unexpected but essential maintenance work. We apologize for any inconvenience.