Classical Music Home

The World's Leading Classical Music Group

Email Password  
Not a subscriber yet?
Keyword Search
in
 
 Classical Music Home > Naxos Album Reviews

Album Reviews



 
See latest reviews of other albums...


Pierre-Jean Tribot
ResMusica.com, July 2010

Toute production de Lulu reste un événement car, en dépit de la place de cet opéra dans l’Histoire de la musique, cette œuvre n’est pas si fréquente au répertoire des saisons d’opéras. Outre la difficulté vertigineuse des aigus et de l’endurance du rôle titre, la distribution à réunir ne doit comporter aucunes faiblesses et l’orchestre de Berg soumet les musiciens à des exigences redoutables. Il faut des chanteurs de génie, un chef au bras solide et aussi un metteur en scène capable de démêler les fils du livret. A regarder la pochette de ce DVD, l’équipe réunie par le Royal Opera House de Londres, s’annonçait prometteuse ! Elle s’acquitte, haut la main, de sa tâche !

Le metteur en scène Christof Loy est un scénographe prolixe et hyperactif. Son esthétique se fond souvent dans un espace scénique épuré au maximum avec une utilisation des costumes contemporains. L’équipe scénique ne déroge pas à cette règle et réduit les accessoires au strict minimum. L’action est contemporaine avec des costumes sombre et bien taillés tirés du quotidien business et jet-set pour les hommes et des robes et tailleurs noirs pour les femmes. La force du metteur en scène est d’imposer une lecture claire des relations entre les personnages tandis que l’abstraction scénique renforce les liens entre les protagonistes du drame. La scène ressemble alors à un bocal remplit, à ras bords, de passions et de haines. La camera de Robin Lough se concentre au maximum sur les élans et la rages des personnages, donnant au drame un aspect hyperréaliste et glaçant.

Agneta Eichenholz s’impose comme l’une des grandes Lulu du moment. Le timbre est radieux et la voix légère se joue des pièges stratosphériques du rôle. Dotée d’une présence scénique irradiante, l’artiste campe, en beauté froide et intrigante, toutes les facettes de Lulu, évoluant entre la fragilité, la passion, la haine…Klaus Florian Vogt prête son timbre radieux à Alwa alors que l’on retrouve Michael Volle dans le rôle du docteur Schön. La voix puissante et l’engagement scénique total du chanteur éclairent le rôle central du docteur. Plutôt inattendue en Gerschwitz, Jennifer Larmore, ancienne reine du bel-canto, impose pourtant un chant séduisant et corsé. Le reste du plateau est à l’unisson avec des incarnations parfaites de Will Hartmann, Philip Langridge ou Peter Rose.

Dans la fosse, Antonio Pappano propose une lecture parfaite dans sa fluidité, sa solidité dramatique et sa précision. Le chef fait de l’orchestre un félin qui serpente entre les personnages, déployant les sortilèges de la séduction ou explosant les tumultes sentimentaux. C’est un Berg plutôt d’esthète cultivé que d’analyste façon Boulez ou de minéralité façon Dohnanyi.

En DVD, cette Lulu s’impose comme le premier choix, par son fini musical et technique. On cite tout de même l’autre (et unique) grande version filmée : celle du festival de Glyndebourne 1996 avec Christine Schäfer dans le rôle titre (NVC/Warner). © 2010 ResMusica.com






Famous Composers Quick Link:
Bach | Beethoven | Chopin | Dowland | Handel | Haydn | Mozart | Glazunov | Schumann | R Strauss | Vivaldi
1:05:02 PM, 20 August 2014
All Naxos Historical, Naxos Classical Archives, Naxos Jazz, Folk and Rock Legends and Naxos Nostalgia titles are not available in the United States and some titles may not be available in Australia and Singapore because these countries have copyright laws that provide or may provide for terms of protection for sound recordings that differ from the rest of the world.
Copyright © 2014 Naxos Digital Services Ltd. All rights reserved.     Terms of Use     Privacy Policy
-212-
Classical Music Home
NOTICE: This site was unavailable for several hours on Saturday, June 25th 2011 due to some unexpected but essential maintenance work. We apologize for any inconvenience.