Classical Music Home

Welcome to Naxos Records

Email Password  
Not a subscriber yet?  
Keyword Search
 in   
 Classical Music Home > Naxos Album Reviews

Album Reviews



 
See latest reviews of other albums...


Christophe Huss
ClassicsTodayFrance.com, July 2013

Michael Daugherty (né en 1954) est ce chantre de la musique américaine contemporaine inspirée des villes, des sites et des héros (Superman). Le meilleur et le plus caractéristique de sa production on le trouve dans la Metropolis Symphony et dans le concerto pour violon Fire and Blood (avec une très éloquente incursion au Mexique pour ce dernier).

Mount Rushmore est un “gros machin” choral de 32 minutes en quatre portraits: Washington, Jefferson, Roosevelt et Lincoln. Si l’oeuvre en son entier ne parvient pas à s’imposer, le portait de Thomas Jefferson devrait assurément faire partie des “best of” des discographies consacrées à Daugherty. Parlant d’imposantes oeuvres un tantinet bruyantes et creuses, le Gospel according to Sister Aimee pour orgue, cuivres et percussion ne craint aucune concurrence.

Reste la fantaisie symphonique Radio City, hommage à Toscanini et séparée en trois volets: O Brave New World, Ode to the Old World et On the Air. Allante et efficace, avec quelques citations déguisées, elle fait partie de ces compositions orchestrales habiles, du genre “modernisme pour tous”, post-Un Américain à Paris, qui font le succès habituel de Daugherty. Elle me parait néanmoins plus circonstancielle et moins marquante que les deux oeuvres précitées.

Excellents interprètes et captations réalistes. © 2013 ClassicsTodayFrance.com



Christophe Rodriguez
Le Journal de Montréal, June 2013

Né en 1954, le compositeur et pianiste américain Michael Daugherty cultive bien des genres qui vont du romantisme au post romantisme avec une prédilection pour la culture américaine. D’une symphonie autour ce Superman : Metropolis Symphony à Dead Elvis-vous aurez reconnu ou Jacky O, encore plus facile, son travail a été couronné par de nombreux prix, dont un Grammy.

Sorti en 2010, Mount Rushmore est une vocation des quatre présidents américains : Washington, Jefferson, Roosevelt et Lincoln, dirigé de façon on ne peut plus lyrique par Carl St-Clair. Beaucoup plus passionnant et tout à fait dans le ton est la Symphonic Fantasy on Arturo Toscanini and The NBC Symphony Orcherstra (2011). Un hommage ou puissance orchestrale cohabitent de façon exemplaire.

Puisque nous sommes en terre américaine et/ou d’aventures, quelques lectures dominicales qui conviendront à ce Mont Rushmore. © 2013 Journal de Montréal



Brigitte Dunwoody
Le BabillART, June 2013

En première mondiale, le compositeur américain Michael Daugherty nous propose sur cet album de 3 thèmes et de 10 mouvements : Mount Rushmore (2010) pour chœur et orchestre, inspiré par la sculpture monumentale de Gutzon Borglum dans Black Hills, Dakota du Sud, des 4 présidents américains : Georges Washington (1732–1799), Thomas Jefferson (1743–1826), Theodore Roosevelt (1858–1919), Abraham Lincoln (1809–1865). Radio City Symphonic Fantasy,dirigé par Arturo Toscanini et l’Orchestre Symphonique NBC et The Gospel According to SisterAimee for Organ, Bras and Percussion. Sur des textes variés et sous la direction du chef Carl St-Clair de l’Orchestre Pacific Symphony et le Pacific Chorale (1968), l’un des plus grands chœurs de l’Amérique, dirigé par Johm Alexander (1972), accompagné par le jeune organisme Paul Jacobs (Grammy Awards 2011). Un album riche de classiques américains pour une durée d’écoute de 77:52 minutes, incluant un livret détaillé sur les artistes. © 2013 Le BabillART





Naxos Records, a member of the Naxos Music Group