Classical Music Home

Welcome to Naxos Records

Email Password  
Not a subscriber yet?  
Keyword Search
 in   
 Classical Music Home > Naxos Album Reviews

Album Reviews



 
See latest reviews of other albums...


Jacques Bonnaure
Opéra (France), April 2015

L’oratorio Tobiae Matrimonium (Le Mariage de Tobie) fut composé en 1794, sur un texte en latin, pour l’Ospedale degli Mendicanti de Venise, où Mayr s’était installé après avoir quitté sa Bavière natale. Comme à l’époque de Vivaldi, ce type d’institution charitable possédait encore de jeunes solistes et des instrumentistes de grande qualité. L’intrigue a souvent été mise en musique, notamment par Haydn, en 1775. Tobie, fils de l’aveugle Tobit, est envoyé par son père en Mésopotamie pour recouvrer une dette. Il y recontre une jeune femme vierge (ses sept précédents maris sont morts au cours de leur nuit de noces) et se marie avec elle. Pour conjurer l’esprit du mal, il fait brûler, sur les conseils de l’archange Raphaël, le foie d’un énorme poisson pêché au cours de son voyage, puis ramène son épouse dans son pays. Comme toujours chez Mayr, la musique est extrêmement agréable, moins personnelle certes que celle de Mozart, mais pas inférieure à celle d’Il ritorno di Tobia de Haydn. Surtout, le jeune compositeur (31 ans) cherche à caractériser les situations et les personnages, aussi bien dans de magnifiques arie que dans des récitatifs accompagnes tres expressifs. Pour cet enregistrement en studio de juillet 2007, la distribution reunie par le chef Franz Hauk, à la tête du Simon-Mayr-Chor und Ensemble, est homogène, et l’on ne saurait établir de hiérarchie entre les cinq cantatrices—un petit plus, cependant, pour la formidable Cornelia Horak en Sara. © 2015 Opéra (France)





Naxos Records, a member of the Naxos Music Group