Classical Music Home

Welcome to Naxos Records

Email Password  
Not a subscriber yet?  
Keyword Search
 in   
 Classical Music Home > Naxos Album Reviews

Album Reviews



 
See latest reviews of other albums...


René François Auclair
La Scena Musicale, February 2016

SIBELIUS, J.: Kuolema / King Kristian II / Overture in A Minor (Pajala, Torikka, Turku Philharmonic, Segerstam) 8.573299
SIBELIUS, J.: Belshazzar's Feast / Overture in E Major / Scène de ballet / Cortège / Menuetto (Pajala, Turku Philharmonic, Segerstam) 8.573300
SIBELIUS, J.: Pelleas and Melisande / Musik zu einer Szene / Autrefois / Valse Chevaleresque (Pajala, Nordqvist, Turku Philharmonic, Segerstam) 8.573301

Le chef finlandais Leif Segerstam, véritable star dans toute la Scandinavie, a enregistré une série de disques en 2015, tous consacrés à Sibelius. Personnage coloré et attachant, il a, depuis 2012, pris la direction de l’orchestre de Turku, ville souvent citée comme étant la plus médiévale de Finlande. L’ensemble, méconnu ici, possède une riche tradition, puisqu’il a été fondé en 1790.

À propos de sa 6 e Symphonie , Jean Sibelius déclarait qu’elle était «une pure eau froide». En fait, cette citation pourrait décrire toute son œuvre. Limpide, cristalline, se résumant à l’essentiel, sa musique évoque souvent paysages nordiques et légendes hivernales. Même dans la musique de scène où l’action se déroule dans des univers étrangers, ces impressions de froid reviennent inévitablement dans notre imaginaire.

Les trois disques présentés ici sont en marge des poèmes et des sept symphonies. Ce sont, pour la plupart, des pièces très rarement entendues, écrites pour le théâtre et le ballet. Sibelius ne cesse de nous étonner par une écriture bien personnelle. Chaque morceau est composé avec raffinement et imagination. Les reprises des mélodies, souvent fort belles, sont traitées différemment par une orchestration audacieuse. Pourtant, tout cela reste tonal, parfois influencé par Tchaïkovski, que Sibelius tenait en haute estime. Le compositeur propose des climats sombres, des envoûtements brumeux et mélancoliques pour soutenir l’action théâtrale, comme dans la Valse triste de Kuolema. Par contre, les valses et autres danses des ballets sont brillantes et colorées.

Ces enregistrements sont supérieurs aux productions suédoises BIS, qui ont gravé tout Sibelius il y a quelques années. Ces productions étaient réalisées avec soin, mais offraient en général l’impression d’une surface un peu trop glacée. Avec Segerstam, on entre plus profondément dans le vif de l’action. Les cordes sont plus chaudes et l’orchestre de Turku résonne avec splendeur, soutenue par une prise de son généreuse. Cette « trilogie d’hiver » vaut le grand détour par le Nord, à mille lieues des villes peuplées de l’empire austro-allemand. Là-bas, un géant de la musique a défié le temps et les modes pour offrir les com-positions les plus originales du début 20e siècle, que l’on ne cesse de redécouvrir. © 2016 La Scena Musicále





Naxos Records, a member of the Naxos Music Group