Classical Music Home

Welcome to Naxos Records

Email Password  
Not a subscriber yet?  
Keyword Search
 in   
 Classical Music Home > Naxos Album Reviews

Album Reviews



 
See latest reviews of other albums...

Florent Coudeyrat
ConcertoNet.com, May 2016

Incontestable champion des ouvertures d’opéra gravées au disque pour Naxos, le chef hongrois Michael Halász (né en 1938) s’est déjà illustré avec Mozart et Rossini, avant de se tourner vers Domenico Cimarosa (1749–1801). Il faut dire que le travail de réhabilitation du compositeur napolitain est encore grandement à accomplir tant ses plus de quatre-vingts ouvrages lyriques restent encore méconnus—seul l’incontestable chef d’œuvre Le Mariage secret (Vienne, 1792) a toujours les faveurs régulières de la scène. C’est principalement dans cette veine comique que Cimarosa s’est en effet illustré, même si l’on compte une quinzaine d’ouvrages sérieux composés de 1780 jusqu’à sa mort. Au cours de sa carrière, on peut compter trois grandes périodes créatrices: les œuvres de la période de jeunesse présentées dans toute l’Italie (1772–1783), les consécrations à Florence (1784–1787), Saint-Pétersbourg (1788–1792) et Vienne (1792–1793), avant le retour définitif à Naples (1793–1801).

Il s’agit déjà du quatrième disque consacré aux Ouvertures de Cimarosa depuis 2007, les précédents ayant été gravés par des orchestres et chefs différents. Les neuf ouvertures réunies cette fois appartiennent toutes à la première période d’inspiration, dévolue aux comédies et intermezzos, hormis la tragédie Giunio Bruto (1781). Pour autant, une même gaîté domine dans ces petits bijoux symphoniques étincelants et sans prétention. Il faudra cependant se garder d’écouter le disque d’une traite tant l’inspiration de Cimarosa manque parfois de renouvellement au-delà de la rythmique ensorcelante et de la séduction mélodique. Le geste expérimenté et énergique de Halász fait heureusement merveille tout du long, bien épaulé par un très correct ensemble basé à Pardubice, petite ville située à l’est de Prague. © 2016 ConcertoNet.com





Naxos Records, a member of the Naxos Music Group