Classical Music Home

Welcome to Naxos Records

Email Password  
Not a subscriber yet?  
Keyword Search
 in   
 Classical Music Home > Naxos Album Reviews

Album Reviews



 
See latest reviews of other albums...

Florent Coudeyrat
ConcertoNet.com, February 2016

On doit principalement à José Viana da Motta (1868–1948) l’animation de la vie musicale à Lisbonne dans la première partie du XXe siècle. Surdoué, il fit ses études musicales à Berlin et Francfort, travaillant la composition avec les frères Scharwenka et rien moins que Liszt à Weimar, avant de s’illustrer en de nombreux concerts en tant que pianiste virtuose. C’est pendant cette période, en 1895, qu’il écrivit une symphonie en hommage à son pays («A la Patrie»), inspirée d’un poème épique de Luís de Camões—la première composée par un Portugais depuis João Domingos Bomtempo (1775–1842) et ses deux Symphonies. De quoi qualifier un peu rapidement Viana da Mota (ou «Vianna da Motta») de «compositeur national» alors qu’en réalité seul le troisième mouvement fait appel à un matériau de mélodies traditionnelles. C’est davantage Liszt qui inspire le Portugais, rappelant également l’élan de Franz Schmidt et sa Première Symphonie contemporaine, d’une ampleur comparable (près de quarante-cinq minutes). On retrouve l’influence du maître de Weimar dans le beau poème symphonique Inès de Castro (1886), aussi aérien que varié. Vianna da Mota se montre cependant plus à l’aise dans les courtes pièces dansantes en complément de programme, à la gaieté entraînante, là où le relief et la construction dramatique pouvaient apparaître plus déstructurés dans les œuvres ambitieuses. Dommage que la direction un peu trop lisse et sage d’Alvaro Cassuto (né en 1938) ne vienne quelque peu gâcher la fête, alors que l’Orchestre philharmonique de Liverpool offre un confort sonore des plus séduisants. A noter enfin que ce disque constitue l’intégrale des œuvres symphoniques de Viana da Mota (Naxos 8.573495) © 2016 ConcertoNet.com





Naxos Records, a member of the Naxos Music Group