Classical Music Home

Welcome to Naxos Records

Email Password  
Not a subscriber yet?  
Keyword Search
 in   
 Classical Music Home > Naxos Album Reviews

Album Reviews



 
See latest reviews of other albums...

Florent Coudeyrat
ConcertoNet.com, September 2016

Resté dans l’ombre de son illustre frère aîné, Michael Haydn (1737–1806) n’en poursuivit pas moins une carrière aussi honorable que confortable, côtoyant notamment Mozart régulièrement à Salzbourg. Le remarquable ouvrage de Marc Vignal (Bleu nuit, 2010) a contribué à faire mieux connaître ce petit maître particulièrement apprécié en son pays pour sa musique religieuse. Moins attendues, ses symphonies recèlent quelques surprises agréables pour l’auditeur attentif, même si leur enchainement pourra paraître fastidieux sur la durée. Alors qu’il a contribué à enregistrer des volumes de l’intégrale des symphonies de Joseph Haydn pour Naxos, Patrick Gallois récidive cette année pour le même éditeur, en lançant un projet identique pour le cadet des Haydn. Ce premier volume s’intéresse à des symphonies de la pleine maturité, toutes composées entre 1781 et 1784. D’une durée sensiblement identique (environ 20 minutes, hormis la Vingt-cinquième), ces œuvres sont en trois mouvements (sauf la Vingt-quatrième) comme plus de la moitié des quarante-trois symphonies composées par Michael Haydn entre 1759 et 1789. Certaines ont été attribuées à son frère, mais c’est surtout la Vingt-cinquième, enregistrée sur ce disque, qui est connue pour avoir longtemps été considérée comme la Trente-septième de Mozart—le prodige n’en ayant en réalité composé que l’introduction lente. Le geste de Patrick Gallois fait ici merveille, illuminant ces œuvres d’un esprit piquant et alerte avec le concours d’une formation tchèque, la Philharmonie de chambre de Pardubice, qui s’en sort fort correctement de son côté. Un premier disque de bon augure! © 2016 ConcertoNet.com





Naxos Records, a member of the Naxos Music Group