Classical Music Home

Welcome to Naxos Records

Email Password  
Not a subscriber yet?  
Keyword Search
 in   
 Classical Music Home > Naxos Album Reviews

Album Reviews



 
See latest reviews of other albums...

Christine Labroche
ConcertoNet.com, December 2016

Tom Winpenny, maître de chapelle de la cathédrale de St Albans, proche de Londres, dirige les chœurs et les musiciens des lieux dans un programme de musique chorale de William Mathias (1934–1992), compositeur gallois, encore trop peu célébré aujourd’hui malgré la qualité de ses œuvres symphoniques et chorales qui laissent fugitivement ressentir une influence bien absorbée de Bartók, Hindemith, Messiaen, Walton, Tippett ou Britten. Une joie profonde et une vitalité parfois exubérante dominent un programme de pièces composées entre 1969 et 1992 qui mettent en musique des textes assez connus outre-Manche, qu’ils soient bibliques (Lift up your heads, Our Father) ou liturgiques (Magnificat and Nunc dimittis) ou des poèmes et noëls médiévaux avec antiennes en latin (les cycles Ave Rex et Salvator Mundi). Le choix d’An Admonition to Rulers, sur un long texte en prose extrait du «Livre de Salomon», peut surprendre mais la scansion rythmée, la variété de la technique chorale, un effectif vocal fluctuant et l’intervention de solistes lui confèrent beaucoup de relief et de clarté, grâce aussi à l’excellente diction des choristes. Soucieux de l’impact du sens profond d’un texte, au cours d’un même chant, Mathias peut passer sans heurt d’un style syllabique simple au canon, et de l’unisson, à l’harmonie, à la polyphonie, à la fugue ou au contrepoint sans que ne s’y perdent son esthétique musicale rigoureuse et son sens aigu de la structure. Les sonorités très particulières de ses œuvres chorales naissent de sa prédilection pour les intervalles de quarte et de quinte qui, augmentée ou diminuée, invitent le triton. Malgré une forte consonance, les compositions ne relèvent pas strictement du système tonal, quoique non sans note pivot. Mathias opte pour le chromatique, pour le modal, pour l’octotonique, ou éventuellement pour un mode issu de la thématique en cours. Les chants sont avec accompagnement d’orgue (Michael Papadopoulos), à l’exception de Salvator Mundi pour chœur, duo de piano, percussion et cordes. L’Orchestra Nova londonien prête main-forte, avec au piano Papadopoulos et Peter Foggitt. Winpenny fait sonner lui-même à l’orgue la célèbre Toccata giocosa, seule pièce purement instrumentale. Maître de chapelle dévoué, il dirige les chœurs avec beaucoup d’engagement et de conviction, le Chœur des chantres laïcs du chœur de la cathédrale, toujours efficace, et le touchant Chœur de jeunes filles de l’Abbaye de St Albans, aux voix compétentes et pourtant encore délicieusement enfantines qui impriment à l’occasion un cachet insolite à la prestation. © 2016 ConcertoNet.com





Naxos Records, a member of the Naxos Music Group