Classical Music Home

Welcome to Naxos Records

Email Password  
Not a subscriber yet?  
Keyword Search
 in   
 Classical Music Home > Naxos Album Reviews

Album Reviews



 
See latest reviews of other albums...

Florent Coudeyrat
ConcertoNet.com, October 2016

Il existe encore bien peu d’enregistrements permettant de se rendre compte de la qualité du compositeur portugais le plus renommé de son temps, João de Sousa Carvalho (1745–1798), digne successeur de Francisco António de Almeida (1702–1755): on pourra ainsi citer les Vêpres de notre Seigneur (Olivier Schneebeli, Astrée Auvidis, 1997), l’opéra Testoride Argonauta (René Clemencic, Nuova Era, 2002, réédité en 2009), puis un Te Deum (Michel Corboz, Cascavelle, 2009). Le présent enregistrement, réalisé en première mondiale, vient donc s’ajouter à cette liste, avec l’opéra L’Angelica (1778), écrit sur un livret de Métastase d’après l’Orlando furioso de L’Arioste. D’une durée d’un peu moins de deux heures, cette œuvre bénéficie d’une orchestration inventive et variée, en une optique joyeuse et débridée dans l’esprit des opéras comiques de Cimarosa. De la belle ouvrage donc, même si la réalisation technique pourra surprendre d’emblée avec une prise de son inhabituellement acide chez Naxos, ainsi qu’une résonnance notable. Passer outre permettra pour autant de se régaler de cette œuvre délicieuse menée par la rythmique ensorcelante et les attaques tranchantes de Pedro Castro, à la tête d’un bon Concerto Campestre. Autour de lui, le plateau vocal est dominé haut la main par les graves superbes de la mezzo Lídia Vinyes Curtis, qui se joue avec aisance des redoutables vocalises. Assurément une chanteuse à suivre. A ses côtés, l’Angelica de Joana Seara a pour elle de beaux phrasés, exemplaires dans les récitatifs, même si son timbre manque de substance dès lors que le chant s’emporte. Il faut attendre près de trente minutes de musique pour entendre la première et unique voix masculine de l’opéra, incarnée par le ténor Fernando Guimarães—un bon chanteur lui aussi, même si la voix paraît fatiguée çà et là. © 2016 ConcertoNet.com





Naxos Records, a member of the Naxos Music Group