Classical Music Home

Welcome to Naxos Records

Email Password  
Not a subscriber yet?  
Keyword Search
 in   
 Classical Music Home > Naxos Album Reviews

Album Reviews



 
See latest reviews of other albums...


Didier Van Moere
Diapason, September 2015

View PDF  



Christiana Prerio
Classica, September 2015

View PDF  



Jean Cabourg
Avant Scène Opéra, September 2015

La discographie de La Pie voleuse n’est pas si riche qu’il faille snober cet enregistrement sur le vif réalisé en 2009 au courageux festival Rossini de Bad Wildbad, qui plus est sous la baguette d’Alberto Zedda, artisan de l’édition critique de 1979 et de la redécouverte de ce délicat opera semiseria. La gravure que ce maestro d’exception en proposait dans la foulée en cette même année 1979, avec un plateau d’une belle tenue (Rosetta Pizzo, Pietro Bottazzo, Alberto Rinaldi, Angelo Romero, éd. Cetra) devait longtemps être la seule. La présente la prolonge sans vraiment la surclasser. Pointons d’entrée de jeu la faiblesse insigne des cordes et du chœur ici convoqués, déjà relevée à propos d’une Semiramide captée en ces lieux et, plus généralement, talon d’Achille récurrent des prestations du chef musicologue. Un relatif défaut de carrure dans la conduite de l’ensemble, par ailleurs objet de tous les soins du concertatore-direttore, subtil et amoureux des mélismes belcantistes comme personne, peut ici gêner. La charmante Ninetta de ce Fidelio rossinien, Maria José Moreno, sans prétendre à la plénitude d’une Teresa Belloc créatrice du rôle mais foncièrement mezzo, en épouse le charme mutin comme la vulnérabilité et le discret pathétique, un soupçon trop légère de timbre et de projection toutefois. Son amoureux pèche, lui, par une gestion problématique du suraigu, traître à l’épanouissement d’un timbre pourtant bien frappé et sonore. Ce sont en fait les deux basses qui ne tiennent pas les promesses de leur nom. Pour le vétéran Pratico c’est un peu tard, la voix, fibreuse, ne répondant plus qu’imparfaitement aux excellentes intentions de l’artiste. Quant à Ragazzo, il ne peut étoffer son chant aux dimensions d’un rôle écrit pour Filippo Galli et ses volatine peinent à se libérer. Autour, l’esprit de troupe et la pertinence du style se manifestent avec bonheur dans le chant des seconds rôles, Pippo et Lucia notamment justes de couleur et de ton. Tout cela vous fait une très plaisante représentation, tout compte fait plus authentique que ce que nous proposait hier la version Gelmetti chez Sony. © 2015 Avant-Scène Opéra




La Libre Belgique, May 2015

Ses responsabilités de directeur artistique au festival Rossini de Pesaro empêchent généralement Alberto Zedda d’y diriger plus qu’un concert. Si l’on veut entendre ce formidable chef rossinien, on doit se rendre… en Belgique (il fut longtemps l’hôte régulier de l’ORW avant d’être maintenant celui de l’Opéra flamand) ou à Bad Wildbad, petite ville de Forêt noire où se tient chque été un autre festival Rossini. Voici ainsi, enregistrée en 2009, une fort belle “Pie voleuse”, conduite de main de maître mais aussi servie par une distribution de premier plan digne de Pesaro : Maria Jose Moreno, Luisa Islam-Ali-Zade, Kenneth Tarver, Bruno Pratico ou Lorenzo Regazzo. Occasion de redécouvrir un ouvrage magnifique mais rare, hormis pour son ouverture et son évocation dans “Les bijoux de la Castafiore”. © 2015 La Libre Belgique



Murielle Fournier et Brigitte Dunwoody
Le BabillART, May 2015

La gazza ladra (la pie voleuse), opéra italien en deux actes, créé en 1817 de Gioachino Rossini, 1792-1868, (sera le premier d’une longue série), livret de Giovanni Gherardini une adaptation de la pièce de Théodore Baudoin d’Aubigny et Louis-Charles Caigniez. Il est parmi les plus grands compositeurs du XIXe siècle, tant par l’étendue de son répertoire que par la qualité de ses opéras, tels que Le Barbier de Séville, Cendrillon... Il composa également des œuvres sacrées, Stabat Mater, Une Petite messe solonnelle, dans ses dernières années. En 2013, l’Opéra du Bronx de New York a réalisé une version en anglais du mélodrame La gazza ladra. Bon vivant et gastronome à la table réputée, il a aussi composé des pages culinaires, Les bouchées de la Pie voleuse, le Tournedos Rossini, devenu une célèbre création culinaire. Un album complet avec le Classica Chamber Choir dirigé par le maître du chœur Pavel Konarek. Le tout, sous la direction d’Alberto Zedda. Magnifique coffret de 3 CD. © 2015 Le BabillART





Naxos Records, a member of the Naxos Music Group