Classical Music Home

Welcome to Naxos Records

 
Keyword Search
 
 Classical Music Home > Naxos Album Reviews

Album Reviews



 
See latest reviews of other albums...

Jean-Charles Hoffelé
ARTAMAG’, February 2020

Le Stabat Mater de Dvořák est la plus ardente prière à la Vierge en déploration qu’ait adressée la musique romantique. Quelle émotion de l’entendre dans sa mouture première , sans le grand vêtement de l’orchestre, tel que Dvořák, jeune organiste catholique, le conçut. Piano ou harmonium d’ailleurs ? L’un comme l’autre iront, d’autant qu’ici Julius Drake saisit bien, dès son entrée silencieuse, ce qui fait la singularité d’une œuvre où le sacré est comme enluminé par des harmonies venues des mélodies populaires bohémiennes et moraves.

Cette nudité qui expose l’ardeur du chœur et les déplorations des solistes dévoile l’intime de la partition la plus bouleversante qu’ait écrite Dvořák, et réaffirme son ton si singulier de quasi requiem, Howard Arman dirigeant avec d’infinies subtilités, modelant le chant, emportant les longues phrases de Dvořák dans un flot de nostalgie.

Que cette version est belle, comme il est réconfortant d’avoir enfin accès au premier état d’une partition si essentielle pour comprendre la part d’ombre qui aura assailli ce créateur fastueux, génie trop tôt fauché par une mort odieuse. Les solistes ne sont que prière. Magnifique et bouleversant. © 2020 ARTAMAG'





Naxos Records, a member of the Naxos Music Group