Classical Music Home

Welcome to Naxos Records

Email Password  
Not a subscriber yet?  
Keyword Search
 in   
 Classical Music Home > Naxos Album Reviews

Album Reviews



 
See latest reviews of other albums...

Simon Corley
ConcertoNet.com, March 2017

A Pékin en 2013, Chen Xinyi s’essaie aussi pour la première fois à l’opéra, après s’être consacrée jusque-là au théâtre. La conception est à la fois sobre et monumentale, avec un plateau dénudé jouant toutefois de plusieurs niveaux. Une large place est faite à la couleur locale (lanternes, dragons…) mais filmés de près, les accessoires et costumes avouent tristement leur caractère factice. La chorégraphie constitue également un élément important de cette production, l’âme et l’esprit maléfique de Turandot étant représentés par des danseurs respectivement vêtus de blanc et de noir. Entièrement chinoise, la distribution est dominée par le Calaf clair, droit et sûr de Dai Yuqiang. Pour les autres, tout aussi médiocres acteurs et trop souvent les yeux rivés sur le chef, le style se fait trop mélodramatique: sous ces réserves, la Liù puissante et pleine de tempérament de Yao Hong convainc davantage que la Turandot de Sun Xiuwei, approximative et au vibrato excessif, tandis qu’en Timur, Tian Haojiang parle plus souvent qu’il ne chante. Plutôt que la version usuelle due à Alfano (ou même que la solution plus originale proposée par Berio), la fin du troisième acte est ici celle réalisée par le compositeur chinois Hao Weiya (né en 1971): reprenant habilement les thèmes des deux premiers actes, il ne démérite pas malgré des tentations hollywoodiennes. Pour Daniel Oren, c’est une «musique en couleurs, pas en noir et blanc»: il galvanise les valeureux Chœur et Orchestre du Centre national des arts du spectacle, portant le spectacle avec une formidable énergie tout en sachant également faire preuve de subtilité. Comme à Valence, Tiziano Mancini est derrière les caméras, qu’il anime avec la même vivacité. Le DVD est, lui aussi, complété par un making of de 13 minutes réalisé par Davide Mancini, qui permet notamment de découvrir le pharaonique bâtiment du Centre national (dit «L’Œuf»), inauguré en 2007. © 2017 ConcertoNet.com





Naxos Records, a member of the Naxos Music Group