Classical Music Home

Welcome to Naxos Records

Email Password  
Not a subscriber yet?  
Keyword Search
 in   
 Classical Music Home > Naxos Album Reviews

Album Reviews



 
See latest reviews of other albums...

Maciej Chizynski
ResMusica.com, June 2017

Ces dernières années, la musique baroque polonaise connaît une renaissance. En avril, nous avons publié la chronique du nouvel album des Traversées Baroques au temps de la dynastie Vasa. Aujourd’hui, c’est l’œuvre de Bartholomeus Pękiel qui attire l’attention : l’héritage de ce compositeur oublié nous est rappelé par le Wrocław Baroque Ensemble.

En fait, ce disque est le deuxième volume de l’intégrale des œuvres de Pękiel (le premier volume a été publié en 2016) édité par le label CD Accord en coopération avec le Forum national de la musique en Pologne.

On sait peu de choses sur la vie de Bartholomeus Pękiel. On ne connaît même pas l’année de sa naissance ni celle de son trépas. Les sources de l’époque nous informent toutefois qu’il était un personnage important, voire éminent, de la vie musicale polonaise. C’est à partir de 1637 (et peut-être même de 1633) qu’il fut, à Varsovie, organiste à la cour du roi Ladislas IV Vasa et assistant de Marco Scacchi, le maître de chapelle royale. Par la suite, entre 1649 (officiellement depuis 1653) et 1655, il occupa lui-même ce poste avant d’emménager, en 1658, à Cracovie, l’ancienne capitale de la Pologne, où il remplaça Franciscus Lilius en tant que maître de chapelle à la cathédrale de la ville. Il exerça cette fonction jusqu’en 1664.

Bartholomeus Pękiel a écrit ses œuvres aussi bien dans le style ancien (prima pratica) que dans le style moderne (seconda pratica). Parmi les compositions « modernes », datant probablement de l’époque où l’artiste travaillait pour le roi à Varsovie (soit, chronologiquement, les premières à avoir été achevées), on citera la Missa a 14 (dont le Kyrie et le Gloria sont les seuls mouvements à avoir été conservés) et la Missa Concertata La Lombardesca. Les autres messes présentes sur ce disque nous emmènent dans le monde de la polyphonie de la Renaissance.

Toutes ces messes sont écrites pour deux chœurs à 4 voix (soprano, alto, ténor et basse) et un ensemble instrumental qui varie en fonction des endroits où ces partitions ont été copiées (les manuscrits ne sont plus disponibles) ; on y trouve soit 2 violons, 3 trombones et un orgue servant à réaliser la basse continue, soit 2 violons, 3 violes et, comme précédemment, basso pro organo, celui-ci pouvant être enrichi par la présence d’un basson et d’un violone (une grande viole).

Le contenu du disque est complété par une fugue et trois canons, à savoir l’intégralité des partitions qu’on doit à Pękiel dans le domaine de la musique purement instrumentale. On suppose qu’il en a composé davantage, mais que, comme organiste, il ne veillait pas à ce que ses œuvres soient éditées, ni même laissées sous forme de manuscrits.

Sur le plan de l’exécution, Andrzej Kosendiak propose une interprétation à un chanteur par voix pour les parties chorales (effectif vocal réduit), en offrant des prestations équilibrées grâce au choix de tempi et par une certaine modération dans l’expression des voix. Admirons cependant la précision et la limpidité de celles-ci (exception faite pour les sopranos, pour lesquelles un peu moins de vibrato serait préférable), ainsi que leur souplesse de réalisation dans les ornements. De plus, elles impressionnent par la beauté de leurs timbres et le fait de servir le texte au plus près, et non pas de l’interpréter note à note. Par conséquent, on se contente d’une légère différenciation dans les accents, les articulations, aussi bien que dans les nuances dynamiques et même agogiques, et tout cela, sans affectation ni théâtralité exagérées. Idem pour l’accompagnement, pour lequel Kosendiak a choisi des violons, des violes de gambe, un violone, un théorbe, un positif et des trombones, en refusant toutefois la doublure instrumentale.

Un très bon disque, idéal pour se familiariser avec l’œuvre de Bartholomeus Pękiel. © 2017 ResMusica.com





Naxos Records, a member of the Naxos Music Group