Classical Music Home

Welcome to Naxos Records

Email Password  
Not a subscriber yet?  
Keyword Search
 in   
 Classical Music Home > Naxos Album Reviews

Album Reviews



 
See latest reviews of other albums...


Michel Fleury
Classica, May 2016

Balakirev fut le père fondateur de l’école nationale russe: la musique de Rimski-Korsakov, Borodine et Moussorgski ressemble à la sienne, et non l’inverse. Il a aussi profondément marqué Debussy, Schmitt et Stravinsky. Harmoniste de génie, il a fait prendre corps à cette fameuse couleur russe, souvent associée à la danse, qui imprègne de ses sortilèges euphorisants le Prince Igor ou Schéhérazade.: ses pièces pour piano en usent à profusion, avec de capiteux effluves sensuels qui étourdissent l’auditeur. Pianiste hors pair, il met à profit l’héritage de Liszt pour sertir ses somptueuses harmonies en d’éblouissantes pluies de perles, emportées par l’élan fiévreux des grandes chevauchées schumannienn es. Cette musique colorée, passionnée et rythmée annonce lberia d’Albeniz; comme ce dernier, Balakirev « jette ses richesses par la fenêtre. »

A l’exception d’un nocturne de 1856 déjà très personnel, les pièces de ce programme datent de l’ultime période créatrice de l’auteur : une pureté de lignes tout olympienne fait ressortir l’ampleur et la générosité de leur propos. La virtuosité écumante de Nicholas Walker fait merveille. Il capte à la perfection l’insolite alliage d’euphorie et d’effusion sentimentale, d’athlétisme digital et de pauses rêveuses, qui font l’originalité de Balakirev. Sa fougue communicative le distingue d’Alexander Paley (très bonne intégrale chez Brilliant Classics), davantage enclin à travailler l’élément décoratif et donc nécessairement plus statique. Il s’impose lui aussi, d’emblée, comme une référence. © 2016 Classica





Naxos Records, a member of the Naxos Music Group