Classical Music Home

Welcome to Naxos Records

Email Password  
Not a subscriber yet?  
Keyword Search
 in   
 Classical Music Home > Naxos Album Reviews

Album Reviews



 
See latest reviews of other albums...


Opéra (France), April 2015

Medea in Corinto (Teatro San Carlo de Naples, 1813) est l’un des ouvrages les plus achevés et les plus caractéristiques de Mayr, en raison de l’équilibre entre une musique encore fondamentalement ancrée dans le XVIIIe siècle et un traitement du mythe déjà romantique, Felice Romani, le librettiste, qui travaillera plus tard pour Donizetti, Bellini, Mercadante et le jeune Verdi, est en partie l’artisan de cette évolution. Alors que la Médée de Cherubini (1797) était une grande héroïne tragique dans la tradition hellénique, celle de Mayr est une femme blessée, sœur aînée des « reines Tudor » de Donizetti. Il existait, jusque-là, trois éditions de l’ouvrage en CD : une gravure en studio de 1969, dirigée par Newell JEnkins, avec Marisa Galvanyy (Vanguard Classics) ; une captation sur le vif au San CArlo de Naples, en 1977, avec Leyla Gencer (Myto) ; et une deuxièeme intégrale de studio, réalisée en 1993, sous la baguette de David Parry, avec Jane Eaglen (Opera Rara). Celle qui nous parvient aujourd’hui a été gravée en octobre 2009, au Théâtre de Saint-Gall, en Suisse. Elzbieta Szmytka ne possède [as ;e format requis et, trop souvent, sa Medea évoque, par la clarté du timbre et le style piquant, quelque soubrette mozartienne, égarée dans un univers lui demeurant étranger. On est loin, donc, de Galvany, Gencer et Eaglen. Et pourtant, en tirant parti de ses handicaps, la soprano polonaise exécute un travail techniquement intéressant, dans un emploi d’une difficulté monstrueuse. Le ténor Mark Milhofer, au timbre assez acide, est équilibré. Les seconds rôles, moins exposés, s’avèrent plus satisfaisants Wojtek Gierlach a la noble autorité de Creonte, Lawrence Brownlee, avec un timbre agréable, incame un Egeo énergique, Evelyn Pollock possédant les moyens exacts de Creusa. Enfin, par sa vivacité et son constant souci de caractérisation dramatique, la direction de David Stern est le meilleur élément de cette version, qui ne sur classe aucune des précédentes. © 2015 Opéra (France)





Naxos Records, a member of the Naxos Music Group