Classical Music Home

Welcome to Naxos Records

Email Password  
Not a subscriber yet?  
Keyword Search
 in   
 Classical Music Home > Naxos Album Reviews

Album Reviews



 
See latest reviews of other albums...

Sylviane Falcinelli
www.falcinelli.org, August 2015

Original duo que ces élégantes mère (la harpiste) et fille (la pianiste)! On connaît l’association largement popularisée depuis Mozart de la flûte et de la harpe, mais comment réussir à équilibrer le dialogue entre deux instruments polyphoniques au rayonnement sonore si divergent? Les deux artistes suisses nous rappellent ici que piano et harpe s’unirent fréquemment dans les salons de la fin du XVIIIème siècle et du début du XIXème: on pourra rétorquer que le timbre plus gracile et cristallin du pianoforte requis par les compositeurs du présent programme répondait mieux aux vibrations de la harpe que l’écrasant Steinway moderne ici convoqué. Mais l’horizon poursuivi par les duettistes s’étend bien au-delà: désireuses de relancer l’intérêt pour ce couplage instrumental, elles pratiquent abondamment les transcriptions d’œuvres orchestrales ou pour deux pianos (ce qui est toujours l’aveu de faiblesse d’un répertoire insuffisamment fourni), espérant attirer ainsi l’attention des compositeurs d’aujourd’hui; en effet, l’aspect le plus porteur d’espérance, le plus fécond aussi, de leur action consiste à passer des commandes : un Double Concerto d’Olivier Waespi, créé en 2014 à la Tonhalle de Zürich, et un Sonett (2014) d’Alfred Felder ont déjà répondu à leur appel. Si l’esprit enlevé qu’elles apportent à l’interprétation des œuvres de Rolla, Malacarne, Boieldieu fait agréablement passer le temps—seule la brillante partition du pianiste autrichien Woelfl, virtuose célèbre en son temps, s’élève au-dessus du lot—, l’oreille souffre en revanche du son. N’ayant jamais entendu les artistes en concert, je ne puis imputer précisément la dose de défauts qui revient aux divers acteurs en présence, mais il ne faut point être grand clerc pour déceler dès les premières mesures une prise de son qui altère le spectre naturel des instruments. Cela dit, il n’en ressort pas moins que la pianiste ne nuance guère suffisamment son jeu, et que la harpiste ne projette pas avec rondeur les vibrations (lire la recension ci-dessus: on est très loin des harpistes cités en référence!): ses attaques de cordes sonnent platement, sans parler de l’irritant aigu “en verre pilé”, selon la formule en usage. Un projet intéressant, mais à la réalisation inaboutie. © 2015 www.falcinelli.org





Naxos Records, a member of the Naxos Music Group